IASTM: Les nombreux bénéfices du massage avec outils

Temps de lecture: 4min

L’IASTM (Instrument Assisted Soft Tissue Moblization) sont des massages avec outils visant un traitement des tissus musculaires et conjonctifs. Ce procédé est également connu sous l’appellation de la technique Graston. Ces techniques facilitent le traitement des cicatrices fibreuses ou d’adhérences de tissus (cicatriciels ou musculaires). Des pathologies pouvant être traitées manuellement mais nécessitant un traitement profond (1) souvent éprouvant pour le praticien. L’utilisation d’outils dans le traitement des tissus donnerait également de meilleures sensations pour le praticien. Elles lui permettrait ainsi de mieux percevoir les altérations de tissus (adhérences, cicatrices…) (2). 

IASTM Outils HawkGrip

Outils HawkGrip® pour IASTM. Il existe également des versions en bois.

De bons résultats sur de nombreuses pathologies

Tennis Elbow

    Cette pathologie affecte le coude et rend notamment douloureux les mouvements du poignet et d’extension des doigts. Lors du traitement de cette pathologie, des améliorations notables ont été observées en 5 semaines (3). En seulement 2 séances d’IASTM par semaine.

Syndrome du canal carpien

    Cette pathologie est liée à la compression d’un nerf au niveau du poignet. Elle fait entre autres ressentir aux malades des picotements, engourdissements… Un traitement par technique Graston a été mis en place sur 4 semaines à raison de 2 fois par semaine. Puis sur 2 semaines à raison d’1 fois par semaine. Le traitement a apporté des améliorations sur la sensation et le contrôle moteur du nerf touché. Ainsi que des réductions des sensations de douleur du malade. 3 mois après la fin du traitement, les améliorations étaient toujours maintenus (4).

L’instabilité chronique de cheville

    En langage plus commun, personne qui se fait des entorses de la cheville à répétition – principalement générées par une laxité des ligaments de l’articulation. Généralement un protocole intégrant du travail d’équilibre dynamique apporte d’excellents résultats. Il a été observé que lors de l’intégration d’une technique Graston à ces protocoles, ces derniers semblent apporter de meilleurs résultats sur l’amplitude de mouvement, la réduction de la douleur et le contrôle postural dynamique (5).

De bons résultats sur la mobilité

    Deux études ont analysé l’impact d’un traitement par massage avec outils sur l’amélioration de la mobilité. 

    La première étude se concentrait sur l’amélioration de la mobilité du genou et de la hanche entre un protocole à base de foam roller et un protocole de type IASTM baptisé Fascial Abrasion Technique® (FAT), une méthode ressemblant fortement au Gua Sha et consistant en un grattage dynamique de l’épiderme. C’est la méthode de massage par outil (FAT) qui a procuré le plus de résultats sur la mobilité, à la fois juste après le traitement et jusqu’à 24h post traitement. Alors que dans ce cas, la mobilité générée par le foam roller avait disparue (6).

  La deuxième étude se concentrait sur l’amélioration de la mobilité de l’épaule via un protocole utilisant la technique Graston. Ce protocole a permis d’améliorer la rotation interne et l’adduction de l’articulation (7).

De bons résultats sur la performance sportive

    Certains préparateurs physiques se mettent ainsi à intégrer des protocoles de type IASTM dans leur entrainement afin de favoriser la performance sportive. Principalement utilisés pour améliorer rapidement la mobilité et faciliter l’exécution d’actions motrices complexes. Une illustration est ici présentée avec un athlète et un coach de California Strength, un centre d’entrainement californien dédié à l’haltérophilie. La vidéo présente un traitement chez un athlète dont la scapula peine à se déplacer en sonnette externe lui limitant ainsi les mouvements de flexion et d’abduction de l’épaule. Dans cet exemple, la pathologie limite les possibilités de l’athlète à maintenir une barre en épaulé. Certains muscles dont le trapèze et le deltoïde postérieur vont ainsi être traités avec un protocole IASTM et montrer de rapides résultats.

Que retenir?

  • Les méthodes de type IASTM semblent apporter des résultats intéressants dans le traitement de la douleur et l’amélioration de la mobilité.
  • Ces techniques ne semblent toutefois pas être supérieures à des techniques traditionnelles de traitement des adhérences des tissus. Elles permettent toutefois au praticien une exécution certainement moins stressante qu’à mains nues.
  • Dans la pratique sportive, et sorti d’un contexte de réhabilitation, elles pourraient permettre d’améliorer la mobilité des articulations afin d’optimiser certains mouvements. Le traitement du gastrocnemius (mollet) pour améliorer la flexion de cheville et favoriser la descente dans le squat par exemple.
Ressources
  1. Hammer W., The effect of mechanical load on degenerated soft tissue, J. Body. Mov Ther., 2008
  2. Baker R. et al., Instrument-assisted soft tissue mobilization treatment for tissue extensibility dysfunction, Int J. Athl. Ther. Training., 2013
  3. Blanchette M., Normand M., Augmented soft tissue mobilization vs natural history in the treatment of lateral epicondylitis: a pilot study, J Manipulative Physiol Ther., 2011
  4. Burke J. et al., A pilot study comparing two manual therapy interventions for carpal tunnel syndrome, J Manipulative Physiol Ther., 2007 
  5. Schaefer J., Sandrey M., Effects of a 4-week dynamic-balance-training program supplemented with Graston instrument-assisted soft-tissue mobilization for chronic ankle instability, J Sport Rehabil., 2012
  6. Markovic G., Acute effects of instrument assisted soft tissue mobilization vs. foam rolling on knee and hip range of motion in soccer players, J Bodyw Mov Ther., 2015
  7. Laudner K., et al., Acute effects of instrument assisted soft tissue mobilization for improving posterior shoulder range of motion in collegiate baseball players, Int J Sports Phys Ther., 2014
Renaud Gaudefroy

Bonjour et MERCI d’avoir pris le temps de lire mon article.
Dans la vie, je me passionne pour 2 choses:
1- Trouver les meilleurs outils pour réussir (presque) tous les objectifs que je me fixe.
2- Vous transmettre ces outils et vous apprendre à les utiliser pour vos propres objectifs.
N’hésitez pas à consulter mes autres articles ou à me contacter par les réseaux sociaux.
À très bientôt!
Renaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *